Accueil du site > Actualités > Le 25 avril Rallye féminin vers le Sud


Le 25 avril

Rallye féminin vers le Sud

par Le Mazaganais

Le 25 avril 2010

Initié par une professionnelle du sport automobile, le Rallye féminin international du Maroc (RFIM), voit grand cette année. En effet, pour cette quatrième édition, le rallye prévoit de réunir plus de 60 participantes venues de six pays des différents continents. Lors d’une conférence de presse organisée à Casablanca, l’association du RFIM a annoncé que la quatrième édition du RFIM se déroulera du 22 au 25 avril.

Ce circuit prendra un parcours de 1.500 Km qui partira de la métropole et sillonnera d’autres villes, à savoir Settat, El Brouj, Marrakech, Ouarzazate, Taznakht, Essaouira, Agadir, Safi pour prendre fin à la capital de Doukkala, El Jadida. « Pour cette quatrième édition, nous avons essayé de répondre à la sollicitation de plusieurs participantes qui ont souhaité trottiner dans le Sud marocain.

Ainsi, après trois éditions passées dans la belle région du moyen Atlas, le rallye féminin international prendra le chemin du Sud. Comme chaque édition, cette année, en parallèle de l’événement sportif, nous allons entreprendre des actions sociales », explique Saida Ibrahimi, présidente du RFIM. Ainsi, on joint l’utile à l’agréable. Il s’agit d’une épreuve de régularité qui se déroule sous le soin de contrôleurs de route. Ces derniers supervisent la vitesse moyenne des participantes et veillent sur le respect du trajet défini par les organisateurs.

Rappelons que ce rallye se développera avec 7 épreuves de classement, la longueur maximale des épreuves ne dépassera pas les 25 km. Les pilotes ne doivent pas dépasser la vitesse de 80km/h et elles auront à franchir une distance moyenne de 380 km quotidiennement. Conséquence, la vitesse n’est pas un élément de sélection. La navigation et le respect minutieux de la vitesse moyenne le sont par contre. Par ailleurs, tout équipage est composé au moins de deux membres dont l’une au moins est détentrice du permis de conduire. Chaque équipage a la faculté de choisir la vitesse moyenne qui lui convient pour disputer l’épreuve. Les responsables du rallye ont installé des points de contrôle secrets, des contrôles de passage et des contrôles horaires avec un temps impartis basé sur la distance depuis le départ et la moyenne imposée. Les organisateurs disent que tous les véhicules tout-terrains sont admissibles. Un contrôle d’admission s’effectuera une journée avant le départ pour s’assurer de la conformité législative des voitures et de leur état technique.

Par ailleurs, une équipe de vingt personnes, forte de son expérience reconnue dans la direction de course, assurera le contrôle et l’assistance mécanique de ce rallye. Toujours est-il que le RFIM se tient sous la présence d’honneur de son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem et sous l’égide de la Fédération royale marocaine du sport automobile. La direction est assurée par Saida Ibrahimi, pilote confirmée du sport automobile, entourée d’une équipe de collaborateurs et de bénévoles.

Le rallye de la découverte

Le Rallye prend pour cette édition un parcours autre que les années précédentes. Les équipages parcourent en 4 jours, un itinéraire exceptionnel. Le circuit est tracé sur des routes goudronnées. Parmi les objectifs du rallye figure la découverte des régions éloignées du Maroc. Le décor du Sud marocain avec tous ces charmes est à découvrir cette année. L’aventure s’annonce singulière. De la sorte, la caravane du rallye essaye d’effectuer des actions caritatives auprès des populations provinciales nécessiteuses. Les pilotes s’offrent, du plaisir à conduire, au milieu d’un cadre naturel sublime, tout en ayant une mission de soutien envers les habitants des régions à traverser. Les automobilistes auront à parcourir une étape de 380 km par jour. Ce Rallye séduit de plus en plus de femmes.

Par Sanae Taleb | LE MATIN